Pomme
Ecole communale de Rongy
Visite de la sucrerie

 

 
 
 
 
Notre visite à la sucrerie de Fontenoy le 6 décembre 2007
 
 
 
 
 

Allons-y !
Il est l’heure de partir pour
la sucrerie de Fontenoy. 
Nos chauffeurs nous attendent.
Le temps n’est vraiment pas fameux !

 
Sucrerie de Fontenoy_1
 
 
 
 
 
Sucrerie de Fontenoy_2
 

Voilà déjà la sucrerie en vue.
Les cheminées fument !

 
 
 
 
 

Descendons des voitures.
Mettons nos bottes : il y a d’énormes
flaques d’eau et de la boue partout.

 
Sucrerie de Fontenoy_3
 
 
 
 
 
Sucrerie de Fontenoy_4
 

Tom a mis une botte et
n’arrive pas à mettre l’autre.
Bizarre !

 
 
 
 
 

Nous voici dans la salle de  classe
où notre guide nous explique,
à l’aide de diapositives,
tout le « trajet »
de la betterave au sucre.

 
Sucrerie de Fontenoy_5
 
 
 
 
 
Sucrerie de Fontenoy_6
 

Nous sortons de la classe.
Attention de ne pas tomber,
il y a un grand escalier.
Suivons la guide !

 
 
 
 
 

Il y a un grand va-et-vient
de tracteurs et de camions qui amènent
les betteraves.

 
Sucrerie de Fontenoy_7
 
 
 
 
 
Sucrerie de Fontenoy_8
 

Un échantillon est prélevé
pour déterminer la tare.

 
 
 
 
 

Cet échantillon sert également à évaluer la teneur en sucre des betteraves de la cargaison.

 
 
Sucrerie de Fontenoy_9
 
Sucrerie de Fontenoy_10
 
 
 
 
 

Lavées à grands jets d’eau, les betteraves sont  coupées en cossettes,
puis acheminées vers les diffuseurs.

 
 
 
 
 
Sucrerie de Fontenoy_11
 
 
 
 
 

Voici Louise, Laura et Paul
goûtant les cossettes.
         Ce n’est pas trop mauvais.
C’est sucré !

 
Sucrerie de Fontenoy_12
 
 
 
 
 
Sucrerie de Fontenoy_13
 

Les cossettes qui ne contiennent plus de sucre vont à leur tour nourrir les bovins.
Ce sont les pulpes humides,
surpressées ou sèches que la sucrerie
revend aux agriculteurs.

 
 
 
 
 

Le jus obtenu après diffusion, très riche en sucre est débarrassé de ses impuretés,
filtré,… chauffé dans des cylindres géants de 5 à 6 mètres de haut.
L’eau s’évapore et l’on obtient un sirop jaune-brun.
Ensuite, c’est la cristallisation.
Après malaxage, l’essorage sépare les cristaux blancs de la masse brune.
Cette opération se reproduit 3 fois.

 
     
 
Masse cuite ..........1er jet ......................2éme jet .................3éme jet ...............
 
 
Sucrerie de Fontenoy_14
 
 
 
 
 

Nous avons tous bien compris.
Tout compte fait, ce n’est pas aussi simple que l’on pensait de fabriquer du sucre.
Il est temps de retourner à l’école où nous attendent les parents.
Cette visite était très intéressante.

 
 
 
 
 
Sucrerie de Fontenoy_16
 
         
 
Sucrerie de Fontenoy_15
 
 
 
 
 
Haut